Accueil
Articles
Forum
Photothèque
Voitures en bois
Sprague-Thomson
Matériel Articulé
MP51
MP55
MP59
MF67
MP73
MF77
BOA
MF88
MP89
MF01
MP05

Introduction

Le MF77 est un matériel roulant du métro de Paris, totalement différent de son prédécesseur le MF67. Il a d’abord été livré en 1978 pour la ligne 13, et ensuite pour les lignes 7 et 8, cette dernière possédant les rames les plus jeunes. Actuellement, une seule rame sur 197 est hors service. Une partie des caisses de la rame réformée est à l’origine du prototype BOA.

L'équipement de la ligne 13

La première rame livrée en été 1978 est destinée à la ligne 13. Celle-ci est mise en service en septembre de la même année. L’équipement total de la ligne sera terminé l’année suivante. Auparavant, des MF67 E étaient présents sur la ligne. Elle a reçu des MF77 grâce à ses performances bien supérieures, celui-ci pouvant rouler jusqu’à 100 km/h, ce qui est utile pour des lignes longues comme la ligne 13. Les MF67 E ont été mutés sur la ligne 8 pour éliminer aux plus vite les rames Sprague-Thomson.
La ligne a reçu les 10 rames optionnelles plus modernes en 1986 pour renforcer la ligne.

L'équipement des lignes 7 et 8

Ensuite, la ligne 7 est la suivante la être équipée en MF77. Elle avait auparavant reçu des MF67 D. Cette série est redistribuée dans le réseau fer pour éradiquer des Sprague-Thomson. Elle fait circuler son premier MF77 en septembre 1979.Quant à elle, la ligne 8 avait reçu les anciens MF67 E de la ligne 13, ayant déjà reçu les nouvelles rames. Elle fait circuler ses premiers MF77 en juin 1980 et donne ses anciens trains à la ligne 2, ce qui élimine les dernières rames Sprague-Thomson du réseau.Les livraisons se sont terminées en 1982.Au milieu des années 2000, la ligne 7 a reçu les dix dernières rames livrées appartenant avant à la ligne 13 pour ne pas rénover les rames les plus jeunes.

La rénovation et le fiasco

Au début des années 2000 est confiée la rénovation des 196 rames MF77 à la société AnsaldoBreda à Cannes. Le programme de livraison commence par la ligne 13, ensuite pour la ligne 8 et enfin pour la ligne 7. Celle-ci devait commencer en 2006, mais la livraison de la 1ère rame rénovée a pris un an de retard. Elle est donc mise en service en 2007. La rénovation de toutes les rames de la ligne 13 est terminée en 2011, alors que le contrat initial stipulait une fin de rénovation des 3 lignes en 2012. La RATP a donc rompu son contrat avec la société pour non-respect des délais, et l’entreprise cannoise à fermé pour non-activité.
Il est envisagé de rénover les rames des lignes 7 et 8 légèrement pour prolonger leur vie et ainsi éviter une commande massive du prochain matériel fer, qui doit déjà remplacer les rames MF67 rénovées.

Détails techniques

Le MF77 bénéficie d’une motorisation à courant continu de 265 kW par bogie, qui lui permet d’aller à la vitesse de 100 km/h, le seul du métro parisien. La chaîne de traction est contrôlée par thyristors GTO, qui a pour caractéristique le sifflement au démarrage. Les 10 dernières rames livrées possèdent une commande à microprocesseur pour la commande des GTO, le bruit est beaucoup plus aigu. C’est donc la première rame du métro parisien à bénéficier de l’électronique de puissance.
Le frein utilisé est de type récupération d’énergie, c’est-à-dire que le moteur fonctionne comme une génératrice au freinage et récupère l’énergie de freinage sous forme de courant électrique, qu’il redistribue aux autres rames.
Grâce à cette nouvelle chaîne de traction et le frein à récupération d’énergie, le MF77 consomme moins d’énergie que le MF67 D, dernier matériel de la régie à ne pas bénéficier de la récupération d’énergie de freinage.
Il ne circule qu’en composition M-B-NA-B-M, comportant cinq caisses dont deux remorques B et trois motrices M et NA.
Ses dimensions sont de 77,5 mètres de longueur, de 2,46 mètres de largeur et de 3,46 mètres de hauteur.